News

Laurent Ruquier handicapé à ses débuts : “Mon cheveu était insupportable…”

Ce mardi 19 février 2019, Laurent Ruquier donne rendez-vous aux téléspectateurs de France 2 avec une nouvelle émission consacrée à l’éloquence, Le Grand Oral.

En amont de la diffusion de ce nouveau concours télévisé sur l’art de la parole, l’animateur d’On n’est pas couché et des Grosses têtes sur RTL a accepté de parler de sa propre éloquence. Auprès de nos confrères de Télé Loisirs, Laurent Ruquier s’est rappelé de sa première prise de parole publique : “J’étais en CM1, et je me suis mis à imiter Thierry Le Luron, Darry Cowl, Salvador Dali, Françoise Hardy, Salvatore Adamo… Et une petite troupe de gamins s’est mise à m’écouter. (…) Je n’étais ni beau, ni costaud, ni riche. La seule façon de ne pas être seul dans la cours de récré était d’attirer l’attention. Pour moi, ce fut en faisant rire.”

Aujourd’hui, Laurent Ruquier est très à l’aise à l’oral grâce à sa longue carrière à la télé et à la radio. Cependant, il reconnaît avoir connu des débuts difficiles sur Europe 1 lorsque son cheveu sur la langue, plus important à l’époque, était vu comme un handicap. “En 1988, j’étais auteur pour Jean Amadou, il m’a accordé une rubrique de deux minutes. Or, pour le directeur de la station, mon cheveu était insupportable. (…) J’ai donc pris pendant quelques semaines des cours de respiration avec une orthophoniste“, s’est-il rappelé.

Pour finir, s’il a confiance en lui derrière un micro, Laurent Ruquier admet qu’il est – encore aujourd’hui – beaucoup plus timide en société. “Jamais, dans un train, je ne vais m’adresser à la personne assise en face de moi. La pudeur, la peur de déranger est là“, a-t-il assuré.

Le Grand Oral animé par Laurent Ruquier, c’est ce 19 février 2019 à 21h sur France 2.

Click Here: 3d printing

Leave a Reply

Your email address will not be published.